Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - Genève, Vaud et Neuchâtel ont dénoncé les manoeuvres de deux caisses-maladie. Assura et Supra envisagent de transférer vers d'autres cantons une partie des réserves qu'elles ont constituées dans les trois cantons romands. L'OFSP doit encore donner son aval.
Le canton de Genève est "scandalisé" par la proposition de transférer 165 millions de francs de surplus de réserves genevoises, a relevé le département des affaires régionales, de l'économie et de la santé (DARES). Pour Neuchâtel, le montant s'élève à 54 millions et il est de 52 millions pour Vaud.
Défense des assurés
Les trois cantons estiment que ces surplus de réserves doivent revenir à leurs assurés sous forme de diminution de primes. A leurs yeux, il n'est en tout cas pas admissible que cet argent serve à modérer la hausse des primes des cantons où le taux de réserve des assureurs est bien moins élevé que chez eux.
A Genève, les caisses ont accumulé plus de 600 millions de francs de réserves, soit 42% des dépenses annuelles des assurances. Une couverture bien supérieure à ce que préconise la loi. Dans le canton de Vaud, les excédents de réserves des caisses-maladie atteignent plus de 400 millions de francs.
Pendant des années, les Genevois ont payé trop de primes, alors que dans d'autres cantons, on n'en payait pas assez, a déploré Adrien Bron, secrétaire adjoint du DARES. Ces transferts de réserves seraient d'autant plus injustes que Genève a fait d'énormes efforts pour maîtriser ses coûts de la santé.
Maîtrise des coûts en péril
"Nous sommes stables depuis 5 ans", a précisé M. Bron. Mais il serait vain de mener une telle politique si son unique résultat tangible était de permettre aux assurés d'autres cantons de payer moins de primes. Pour le secrétaire adjoint du DARES, accepter de tels transferts reviendrait à mettre en péril tout le système incitant au contrôle des coûts de la santé.
Genève, Vaud et Neuchâtel demandent aux autorités fédérales de rejeter la demande des deux assureurs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS