Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vaud et Genève lancent l'idée d'une conférence intercantonal sur le numérique (archives).

KEYSTONE/AP/RICHARD DREW

(sda-ats)

Vaud et Genève aimeraient mettre sur pied une conférence intercantonale dédiée au numérique. Dans une interview mercredi, leurs ministres responsables estiment que cette instance permettrait de mieux répondre aux défis posés par cette révolution technologique.

"Aujourd'hui, nous avons des conférences intercantonales sur des sujets multiples", même une sur la pêche et la chasse, mais il n'en existe pas sur les questions numériques, a relevé la présidente du gouvernement vaudois Nuria Gorrite dans une interview à 24 Heures et à la Tribune de Genève. Or, selon la magistrate socialiste, cette transformation affecte l'ensemble des domaines de l'Etat.

"Le rythme économique dicté par le numérique nous oblige à repenser nos modes de fonctionnement, y compris au niveau politique", a souligné de son côté Pierre Maudet. Le conseiller d'Etat PLR estime que la thématique du numérique ne peut pas être appréhendée seulement au niveau local.

Cette conférence intercantonale aurait notamment pour mission d'identifier les nouveaux emplois créés par la révolution numérique, ou encore d'assurer la formation continue des gens pour qu'ils ne soient pas largués par les innovations et leur permettre "d'être concurrentiels dans une économie mondialisée".

"Vaud et Genève, à eux deux, attirent les deux tiers du capital-risque de Suisse", a rappelé M.Maudet. Les talents se trouvent dans les hautes écoles de la région. La tâche de l'Etat est d'associer la formation, le capital, la recherche appliquée pour en obtenir un résultat "performant et innovant".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS