Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Château Saint-Maire, siège du gouvernement vaudois (photo symbolique).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Après divers remous sur le processus de naturalisation, Vaud publie sur son site les 128 questions de connaissance générale qui pourraient être posées aux candidats. La liste vise à "harmoniser les pratiques" sur l'ensemble du canton.

Pour chaque test, les communes devront puiser dans ce questionnaire à choix multiple (QCM) pour les niveaux cantonal et fédéral. Elles ne pourront choisir elles-mêmes que les sujets portant sur des enjeux locaux, soit 32 questions complémentaires, note mardi le canton dans son communiqué.

Pour le candidat, c'est l'assurance de ne pas avoir de surprise au moment du test, comme le cas s'est produit avec des colères et des contestations à la suite. Les domaines sont la géographie, la société, la politique et l'histoire à parts égales.

Outre l'utilité et le sérieux d'un tel QCM pour la préparation du processus de naturalisation, chacun pourra y trouver de quoi sourire, ou pas. Sous la rubrique "Social, questions fédérales", on trouve cette question: "En Suisse, payer des impôts est..." suivie de quatre réponses à choix: "une obligation, une liberté, un choix, ou une possibilité facultative".

Au niveau cantonal, on relèvera ces questions parmi la longue liste: "Qui est le porte-parole officiel du gouvernement vaudois ?" A choix: "les préfets, le Chancelier d'Etat, les députés parlementaires, la presse vaudoise." Ou "Quel célèbre ballet est établi à Lausanne ? Ballet Jobin, Ballet Juvet, Ballet Godard, Ballet Béjart". Le QCM a été établi par le Service de la population (SPOP).

www.vd.ch/naturalisation

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS