Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Vaud veut accompagner et réguler la transition numérique

"Il faut protéger les citoyens de l'utilisation abusive de leurs données", a déclaré Nuria Gorrite, présidente du gouvernement vaudois.

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Le canton de Vaud se dote d'une stratégie numérique. Il veut accompagner et réguler ce domaine en constante évolution. Objectif: permettre aux entreprises d'innover tout en évitant les dérives. Les enfants seront sensibilisés dès leur plus jeune âge.

"Le canton a pour ambition d'accompagner la transition numérique", a expliqué Nuria Gorrite, présidente du Conseil d'Etat. Avec Cesla Amarelle et Philippe Leuba, elle a présenté jeudi la réflexion du canton résumée dans un document d'une trentaine de pages.

La numérisation est en marche partout, dans tous les domaines. Pour certains, elle est propice à l'innovation. Pour d'autres, elle est anxiogène. "Elle ne sera réussie que si elle est inclusive et garantit la cohésion sociale. Pour cela, le canton doit conserver son rôle de régulateur", a fait valoir Nuria Gorrite.

Le gouvernement entend organiser ses actions autour de cinq thématiques, cinq ancres, a expliqué la délégation friande de métaphores maritimes: la politique de la donnée, le développement des infrastructures et de la sécurité numériques, l'accompagnement des personnes, l'accompagnement des entreprises et la gouvernance. Une stratégie qui sera appelée à évoluer et à s'adapter.

Précieuses données

Premier "phare": Vaud veut développer une politique publique de la donnée. Les données sont un bien sensible et précieux, a rappelé Nuria Gorrite, qui s'inquiète de la masse considérable de données aujourd'hui détenues par les GAFA, les géants du web.

Le Conseil d'Etat va demander en 2019 au Grand Conseil un premier crédit d'étude de 395'000 francs pour poser les bases de cette politique. Il s'agira de déterminer quelles données conserver et comment, de sensibiliser aux bonnes pratiques et aux risques ainsi que de recenser les "data center" qui existent dans le canton.

Mobilité et école

Vaud veut aussi s'assurer que l'ensemble du canton dispose des infrastructures nécessaires à la transition numérique. Dans le domaine des transports publics, il entend jouer un rôle de coordinateur entre les différentes entreprises.

L'école est un domaine important pour réussir la transition numérique. Le canton a décidé de préparer les enfants dès leur plus jeune âge, a expliqué la conseillère d'Etat Cesla Amarelle. Un projet-pilote initie les petits à la robotique, dès quatre ans.

Territoire d'innovation

Aux entreprises, Vaud veut offrir un terreau propice à l'innovation. Il a élaboré un "portail digital" pour mettre en réseau les acteurs et les besoins. "Nous avons été surpris par la richesse des acteurs de l'économie numérique vaudoise", a relevé le chef du Département de l'économie, Philippe Leuba.

Le conseiller d'Etat annonce qu'il travaille à l'élaboration d'un pôle de compétences en matière de cybersécurité, en collaboration avec les milieux académiques et économiques. "Afin de faire rayonner le canton comme territoire d'innovation", a-t-il expliqué.

Enfin, en matière de gouvernance, Nuria Gorrite a répété l'importance du rôle de l'Etat. "Il faut protéger les citoyens des utilisations abusives de leurs données", a-t-elle martelé. Vaud a lancé, avec Genève, une invitation aux autres cantons latins pour créer une Conférence romande des directeurs cantonaux du numérique. Rendez-vous en février.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.