Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - Maintes fois retardée, la mise à jour de la loi sur la protection de Lavaux est enfin prête. Le texte transmis mardi au Grand Conseil diminue légèrement les zones constructibles. Tous les projets d'aménagement seront examinés par une commission consultative.
La loi de protection du périmètre de Lavaux date de 1979. Le cadre légal fédéral et cantonal sur l'aménagement du territoire a notablement évolué depuis et la région figure depuis 2007 au patrimoine de l'Unesco. Une mise à jour de la loi devient absolument nécessaire, a souligné le conseiller d'Etat Jean-Claude Mermoud.
"Nous n'avons fait aucune concession sur la protection du site", a souligné le chef du Département de l'économie. La possibilité de construire en zone viticole ou agricole est encore réduite, de même que dans les villages et entre les zones constructibles et les zones agricoles ou viticoles. "Cela doit permettre de préserver les jardins et les vergers", précise M. Mermoud.
Pour tenir compte des problèmes de stationnement, neuf emplacements ont été réservés pour construire des parkings souterrains en zone viticole. Ces installations devront obligatoirement être recouvertes de vigne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS