Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vaudoise Assurances a vu son bénéfice net se contracter de 16,1% l'an dernier à 128,8 millions de francs. La performance constitue toutefois la deuxième meilleure performance de l'histoire de l'assureur vaudois.

Le volume brut des primes émises affiche également un recul pour s'inscrire à 1,09 milliard de francs, contre 1,21 milliard en 2014, a indiqué mercredi Vaudoise Assurances. La baisse s'explique notamment par une modification de périmètre de consolidation, du fait de la cession de la société liechtensteinoise Valorlife.

Exercice très réjouissant

Cité dans un communiqué, le directeur général Philippe Hebeisen qualifie le bénéfice 2015 de "très réjouissant". A ses yeux, ce dernier s'explique par une forte croissance des affaires non-vie et des résultats de placement favorables.

"Compte tenu de l'environnement de placement complexe et du durcissement de la situation économique induisant une hausse de la sinistralité, le groupe a su tirer son épingle du jeu en 2015", précise Philippe Hebeisen.

Perspectives favorables

Le conseil d'administration propose par ailleurs au titre de l'exercice écoulé le versement à ses actionnaires un dividende inchangé de 12 francs par action nominative B. Vaudoise Générale redistribuera quant à elle 30 millions de francs de ses bénéfices à ses clients.

En ce qui concerne les perspectives, Vaudoise Assurances se montre optimiste. Le groupe anticipe un développement de ses portefeuilles au-dessus de l'évolution du marché suisse dans les branches de patrimoine et de personnes non-vie.

La direction générale de l'assureur vaudois ajoute vouloir veiller "attentivement" au maintien de la qualité de la souscription et à l'évolution de la sinistralité.

ATS