Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au premier semestre, les fonds propres de la compagnie se sont fixés à 1,5 milliard, en légère baisse par rapport à fin 2015 (archives).

KEYSTONE/DOMINIC FAVRE

(sda-ats)

Le groupe Vaudoise Assurances a vu son bénéfice net reculer de 29,6 millions de francs à 60,2 millions au premier semestre. Un nombre de sinistres anormalement élevé en juin et des placements moins performants expliquent cette baisse.

Dans les branches non-vie, la croissance a toutefois été au rendez-vous. La société vaudoise y a enregistré une augmentation des primes émises de 5,8% à 669,1 millions, a-t-elle indiqué mardi dans un communiqué.

Les primes concernant le secteur vie ont affiché un repli de 48,7% à 41,6 millions. "Ce recul correspond à une période de transition dans l'offre de nos produits", a souligné le directeur général de l'entreprise, Philippe Hebeisen.

Optimisme de mise

Le résultat des placements a atteint un rendement non annualisé de 1,9%. Cette performance est conforme aux attentes de la firme même si elle est inférieure à celle du précédent exercice.

Au premier semestre, les fonds propres se sont fixés à 1,5 milliard, en légère baisse par rapport à fin 2015. Ce repli est notamment lié à la distribution de dividendes.

Niveau prévisions, la compagnie note que le résultat de ce semestre constitue une bonne base pour entamer la seconde partie de l'année. La sinistralité des six premiers mois devrait se lisser dans le temps, sauf en cas de nouveaux sinistres exceptionnels. Vaudoise Assurances table donc sur un résultat d'assurances, hors produits financiers, situé à un bon niveau.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS