Toute l'actu en bref

Opposants et partisans du président vénézuélien Nicolas Maduro ont appelé à de nouvelles manifestations mercredi. Les deux parties ont promis de prendre "la totalité" de Caracas (image symbolique).

KEYSTONE/EPA EFE/MIGUEL GUTIERREZ

(sda-ats)

Opposants et partisans du président vénézuélien Nicolas Maduro ont appelé à de nouvelles manifestations mercredi. Il y a deux semaines des affrontements entre la police et des manifestants avaient coûté la vie à cinq personnes. Cent dix-sept avaient été arrêtées.

La MUD (Table pour l'unité démocratique), vaste coalition qui rassemble les opposants au chef de l'Etat, a réaffirmé samedi vouloir organiser mercredi "la mère de toutes les manifestations".

Quelques minutes après, le gouvernement a appelé à participer, en ce jour férié dans le pays, à "la marche des marches".

Les deux parties ont promis de prendre "la totalité" de Caracas, la capitale du pays.

Depuis début avril, une vague de manifestations antichavistes (du nom de l'ancien président Hugo Chavez, 1999-2013), émaillées de violents heurts avec la police, ont été organisées à travers le pays dans le but de mobiliser la population, étranglée par la crise économique de ce pays pétrolier ébranlé par la chute des cours du brut.

ATS

 Toute l'actu en bref