Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Venezuela: seize détenus tués et 35 blessés dans une mutinerie

Caracas - Seize détenus ont été tués à la suite d'une mutinerie de quatre jours dans la maison d'arrêt de Tocoron, au nord du Venezuela, a annoncé ce jeudi la directrice des services pénitentiaires, Consuelo Cerrada. Trente-cinq personnes, dont des fonctionnaires de la prison, ont été blessées.
Les raisons de la mutinerie n'ont pas été précisées. Entre lundi et jeudi "il y a eu au total 16 morts et 35 blessés", dont des fonctionnaires de la prison, a déclaré Mme Cerrada sur la chaîne de télévision publique VTV.
Les prisons sont des lieux particulièrement violents au Venezuela, où éclatent régulièrement des mutineries alimentées par le surpeuplement carcéral ou des revendications sur le droit de visite.
"La prison est totalement sous le contrôle de la Garde nationale" et des effectifs du ministère de la Défense, a aussi précisé Mme Cerrada, considérant encore la situation sous contrôle.
La prison de Tocoron, dans l'Etat d'Aragua, est considérée comme la plus dangereuse du Venezuela, pays où le taux de criminalité est le plus élevé d'Amérique du Sud avec environ deux homicides par jour.
Pendant la mutinerie, des coups de feu ont été tirés et des grenades lancées, selon la presse locale.
Au cours du premier semestre de 2010, 221 détenus sont décédés et 449 ont été blessés au Venezuela au cours d'incidents violents, soit une augmentation de 30% par rapport à la même période de 2009, selon le dernier rapport de l'Organisation vénézuélienne des prisons (OVP).
Le surpeuplement est une des raisons principales de la violence en prison, selon cette source. Les infrastructures pénitentiaires ont une capacité de 12'000 prisonniers, alors que la population carcérale atteint 40'000 personnes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.