Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Malgré le ralentissement de la conjoncture et de la croissance de la production automobile mondiale, EMS Chemie a pu étoffer ses revenus au 1er trimestre 2017 (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Après une performance record l'an passé, EMS Chemie a poursuivi sa croissance au premier trimestre 2017. Le fabricant grison de polymères et de spécialités chimiques a vu son chiffre d'affaires s'étoffer de 5,8% en l'espace d'un an à 533 millions de francs.

Comme attendu, la conjoncture a ralenti au cours des trois premiers mois de l'année sur les principaux marchés, soit en Europe, en Chine et en Amérique du Nord, précise vendredi l'entreprise établie à Herrliberg (ZH) et dont le principal site de production est basé à Domat/Ems (GR). Le groupe note aussi un ralentissement de la croissance de la production automobile mondiale, laquelle s'est réduite de moitié à 2,3%.

Reste que l'entreprise contrôlée par la famille de l'ancien conseiller fédéral Christophe Blocher, dont 60% des revenus sont réalisés dans le secteur automobile, est parvenue à enregistrer une évolution "particulièrement réjouissante" de ses affaires. Un développement qu'EMS Chemie explique par le renforcement de sa position sur les marchés et de nouvelles applications pour ses produits.

La performance ont légèrement dépassé les projections des analystes. Interrogés par l'agence awp, ces derniers anticipaient un chiffre d'affaires de 530 millions de francs. Les revenus des deux divisions, soit celle des polymères et celle des spécialités chimiques ont également dépassé les attentes.

Hausse dans les deux divisions

Dans le détail, l'unité principale des polymères a dégagé un chiffre d'affaires de 467 millions de francs, 6,6% de plus qu'un an auparavant. Exprimée en devises locales, la croissance s'est inscrite à 7,1%.

Dans le segment des spécialités chimiques, les ventes ont augmenté de 0,8% à 66 millions de francs. A taux de change constants, la progression s'est fixée à 2%.

Dans son communiqué, EMS Chemie précise avoir dû faire face à une vive augmentation des prix des matières premières, conséquence de difficultés d'approvisionnement. Dans ce contexte, le groupe a lui aussi revu ses tarifs à la hausse. Les quantités écoulées ont crû de 5,4% soit à rythme de croissance inférieur à celui des ventes.

Evoquant la suite de l'exercice, EMS Chemie confirme ses prévisions dévoilées lors de la présentation de ses résultats annuels le 10 février dernier. L'entreprise table cette année sur une légère croissance de ses revenus et de son résultat opérationnel avant intérêts et impôts (EBIT).

Performance record en 2016

Tirant notamment profit du dynamisme de la production automobile chinoise, EMS-Chemie a pour mémoire réalisé une performance record l'an passé. Le groupe grison a vu son bénéfice net s'envoler de 19% au regard de 2015 à 456 millions de francs. Atteignant lui aussi un plus haut historique, le chiffre d'affaires s'est hissé à 1,983 milliard, 4,1% de plus qu'un an auparavant,

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS