Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

ABB Suisse a souffert de la situation économique difficile au premier semestre. La filiale du groupe électrotechnique zurichois a vu son chiffre d'affaires se replier légèrement de 1,80 à 1,77 milliard de francs. Les commandes ont chuté de 10% à 1,69 milliard.

La baisse des ventes est restée limitée du fait de l'acquisition de l'entreprise tessinoise Trasfor, a précisé vendredi ABB Suisse. Finalisé au premier trimestre, le rachat de Newave, une autre entreprise d'outre-Gothard, a également apporté une contribution aux ventes, a indiqué à l'ats Lukas Inderfurth, le porte-parole d'ABB Suisse.

Pour mémoire, le groupe ABB a présenté jeudi ses résultats semestriels. Sur la période sous revue, le géant de l'électrotechnique a engrangé un bénéfice net de 1,34 milliard de dollars (à peu de choses près le même montant en francs), en repli de 13% sur un an. Le chiffre d'affaires a lui crû de 3% à 18,57 milliards de dollars.

En mai dernier, ABB Suisse a annoncé le départ de sa directrice générale Jasmin Staiblin, laquelle reprendra la direction du fournisseur d'électricité Alpiq. La date de son entrée en fonction n'est pas encore déterminée, tout comme l'identité de son successeur à la tête d'ABB Suisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS