Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Neuchâtel - Alpiq continue de souffrir d'une évolution défavorable des marchés de l'électricité en Europe. Le groupe né de la fusion entre Atel et EOS a vu son bénéfice net après neuf mois chuter de 15% en l'espace d'un an à 421 millions de francs. Les revenus se sont contractés de 2% à 10,52 milliards.
Dans un communiqué diffusé vendredi, Alpiq estime que la performance n'a pas correspondu aux attentes. Celle-ci n'en reste pas moins satisfaisante au vu du contexte, selon le groupe électrique sis à Neuchâtel. Le résultat d'exploitation avant impôts et intérêts (EBIT) a fléchi de son côté de 12% à 689 millions de francs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS