Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"J'ai été blessé. Ma famille aussi a été blessée. Mais cette épreuve m'a rendu plus fort !" Banni aux Grasshoppers, Veroljub Salatic rêve de réaliser de grandes choses avec le FC Sion.

"Le FC Sion a lancé un premier signe très clair cet hiver avec le recrutement de Reto Ziegler. Aujourd'hui, je rejoins un club très ambitieux", affirme Veroljub Salatic, qui a été présenté officiellement sous ses nouvelles couleurs mardi matin. "Le FC Sion n'était pas la seule équipe à m'avoir soumis une offre, précise-t-il. Le rejoindre était toutefois à mes yeux la meilleure solution".

Le demi fera très certainement ses grands débuts avec le FC Sion ce samedi à Bâle. En l'absence de Kouassi suspendu, il sera appelé à prendre les clés du jeu. "Cette équipe n'est pas à sa place actuellement, poursuit-il. Vous savez, le FC Sion n'a pas bonne presse en Suisse alémanique. Mais pour l'avoir rencontré souvent et pour connaître plusieurs de ses joueurs comme Ziegler - nous avons joué ensemble aux Grasshoppers - et Christofi avec lequel j'ai évolué à l'Omonia Nicosie, je suis convaincu d'une chose: cette équipe a un réel potentiel".

Veroljub Salatic ne cache pas que la personnalité de Christian Constantin a pesé dans son choix. "Le président a eu un discours qui m'a convaincu, dit-il. Je suis arrivé lundi en Valais et j'ai déjà compris qu'il était un véritable père pour tous les joueurs".

Un patriarche qui lui demandera d'exercer sur le terrain et dans le vestiaire ce rôle de grand frère qu'il a rempli à merveille durant deux ans au Letzigrund. "Aux Grasshoppers, je jouais dans l'équipe la plus juvénile de la Super League, précise-t-il. A Sion, la moyenne d'âge n'est pas beaucoup plus élevée que celle des Grasshoppers. Je vais m'efforcer d'apporter mon expérience, de faire comprendre aux jeunes joueurs que tout va très vite dans le football. En 2012, je suis revenu aux Grasshoppers alors que l'équipe venait d'échapper à la relégation grâce aux points perdus sur le tapis vert par le... FC Sion. L'année suivante, nous avons gagné la Coupe de Suisse. Je veux croire que j'ai contribué en partie au redressement du club".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS