Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Vers un retrait de l'initiative des Verts sur les hydrocarbures

La conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro a salué "un accord à la vaudoise" (archives).

KEYSTONE/DOMINIC STEINMANN

(sda-ats)

La population vaudoise ne devrait pas voter sur l'initiative des Verts contre l'extraction d'hydrocarbures. Un compromis sur la loi sur le sous-sol est censé entraîner le retrait du texte, à moins de surprise de dernière minute.

Le comité d'initiative a clairement annoncé la couleur mardi. Si une majorité du Grand Conseil se dégage en faveur de l'article 4 amendé de la loi sur les ressources naturelles du sous-sol (LRNSS), il retirera son initiative. La LRNSS sert de contre-projet indirect à l'initiative.

Troisième débat à venir

Après un débat relativement bref, les députés ont adopté l'article 4 modifié par 82 voix contre 41 avec 21 abstentions. Un troisième débat devra avoir lieu pour confirmer ce résultat et déclencher le processus de retrait.

L'article 4 prévoyait au départ l'interdiction de la fracturation hydraulique pour la recherche et l'exploitation des hydrocarbures. Toute autre méthode de simulation était aussi prohibée.

Découverte fortuite

Dans sa version amendée, l'article 4 prévoit l'interdiction de la recherche et de l'exploitation des hydrocarbures. Dans un alinéa 2, il est ajouté qu'en cas de découverte fortuite d'hydrocarbures lors de forage pour la géothermie, l'Etat se réserve le droit exclusif de décider de leur stockage ou de leur exploitation.

Quant à l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels, elle reste en tout temps strictement interdite, ajoute un alinéa 3. "C'est un signal fort" qui invite le canton à sortir de l'exploitation des hydrocarbures. C'est un pas du comité d'initiative", a affirmé Vassilis Venizelos, chef du groupe des Verts.

Pour la géothermie

"C'est une solution acceptable", a jugé le PLR Nicolas Suter qui a souligné la nécessité de faire passer la "bonne" loi sur les ressources du sous-sol. Avec la possibilité de soutenir les projets de géothermie, qui ont leur part dans la transition énergétique.

Le PLR Philippe Vuillemin a de son côté jugé "totalement regrettable" que l'initiative des Verts soit retirée. Cela prive la population d'un vrai débat: "ça ne va pas". L'UDC Pierre-Yves Rapaz a refusé pour sa part "ce geste symbolique".

Accord à la vaudoise

Se définissant comme "climatosceptique", le municipal de Bex a dénoncé des prises de position "électoralistes". Il a affirmé qu'il fallait tenir compte du portemonnaie et du prix très élevé atteint par l'énergie suisse face à celui de l'étranger nettement meilleur marché.

Au final, la conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro a salué "un accord à la vaudoise". La loi sur les sous-sols sera "pionnière", si tout se passe comme prévu et que l'initiative soit retirée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.