Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le peuple votera sans doute sur l'abrogation du service militaire obligatoire. L'initiative populaire du Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) qui le demande a abouti, a constaté jeudi la Chancellerie fédérale.

Sur les 107'268 signatures déposées, 106'995 ont été déclarées valables. Pour le GSsA, l'obligation de servir sous les drapeaux est un modèle désuet, qui ne permet pas de répondre aux défis actuels en matière de sécurité et fait obstacle à l'égalité des sexes. La plupart des pays européens ont d'ailleurs abandonné ce modèle d'une armée de masse.

La suppression de l'obligation de servir libérerait des ressources financières et personnelles. Les anti-militaristes souhaitent aboutir à une armée de milice volontaire. Ils voudraient également inscrire dans la Constitution un service civil volontaire. La taxe militaire serait abrogée.

ATS