Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Syndicom, CallNet.ch et contactswiss veulent rendre obligatoire la CCT de la branche des centres de contact et d'appel suisses (archives).

KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

(sda-ats)

L'association de la branche des centres d'appel de Suisse CallNet.ch adhère à la convention collective de travail (CCT) du secteur. Cette adhésion augmente considérablement la couverture CCT dans ce domaine. La prochaine étape sera de rendre cette CCT obligatoire.

L'organisation a élaboré sa première CCT il y a dix ans. Mais ses membres sont restés libres de conclure, à titre individuel, une convention avec syndicom, le syndicat des médias et de la communications, explique vendredi CallNet.ch dans un communiqué.

La présente adhésion de l'association à la CCT, aux côtés de syndicom et de contactswiss, constitue donc un pas important vers une réglementation à large échelle des conditions de travail. Cette affiliation signifie également que la branche peut parler d'une seule voix en Suisse, selon Dieter Fischer, président de CallNet.ch.

Enfin, ce ralliement permet d'atteindre la couverture de la branche nécessaire, en vue d'une déclaration de force obligatoire (DFO) par le Conseil fédéral. Syndicom, CallNet.ch et contactswiss sont en train de préparer la demande de DFO.

Signée en automne 2016, la CCT s'appliquera aux membres de CallNet.ch dès le premier juillet. L'organisation a été fondée en 1997. Elle compte plus de 100 membres et estime que 80% des employés du secteur sont actifs dans les entreprises qui font partie de l'association.

ATS