Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Réunis en assemblée des délégués samedi à Wil (SG), les Vert'libéraux ont adopté leurs mots d'ordre pour le 11 mars. Des cinq objets soumis en votation, ils n'approuvent que le contre-projet à l'initiative "Pour des jeux d'argent au service du bien commun", indique un communiqué.

L'assemblée a en revanche refusé l'initiative sur les résidences secondaires, jugée inutile: avec la révision de la loi sur l'aménagement du territoire entrée en vigueur en été 2011, le parlement a élaboré un dispositif législatif durable pour résoudre le problème de la construction des résidences secondaires.

L'épargne-logement ne trouve pas non grâce à leurs yeux: nul besoin d'instaurer d'autres mesures fiscalement avantageuses pour augmenter le nombre de propriétaires en Suisse. De plus, l'initiative ne contient aucun critère écologique significatif.

Vacances: une certaine sympathie

Non aussi aux six semaines de vacances pour tous, malgré une certaine sympathie des délégués pour l'initiative. Leur refus est surtout motivé par une augmentation des charges du personnel.

Les Vert'libéraux rejettent aussi une réglementation du prix du livre. On ne peut pas intervenir sur le marché sans causer des défaillances, estime la majorité des délégués. Ce sont les grandes maisons d'édition qui en profiteraient et non les acheteurs.

Seul objet qui recueille les faveurs du parti, le contre-projet à l'initiative "Pour des jeux d'argent au service du bien commun", retirée entretemps.

ATS