Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le franc fort continue d'affecter en Suisse l'activité dans le domaine des emballages en verre (photo symbolique).

KEYSTONE/JM

(sda-ats)

Après en recul en 2015 à cause des pertes de change importantes, Vetropack s'est repris au 1er semestre 2016. Le fabricant valdo-zurichois d'emballages en verre a vu son bénéfice net bondir de 71,8% sur un an à 24,4 millions de francs.

Le chiffre d'affaires s'est également nettement amélioré. Le revenu net consolidé du groupe provenant des livraisons et prestations a ainsi progressé de 14,6% à 310,8 millions. La contribution de Vetropack Italia à cette hausse représente 38,4 millions, a indiqué mardi le fabricant.

Vetropack Italia appartient au groupe depuis août 2015. Les filiales ukrainiennes et suisses n'ont pas connu le même développement que les autres sociétés du groupe. En Suisse, le franc fort continue d'influencer négativement l'exploitation, précise-t-il.

La direction table sur une stabilité des marchés au second semestre. Les charges risquent cependant d'augmenter en raison de travaux de maintenance dans des usines en Ukraine et en Autriche.

Pour l'ensemble de l'année, Vetropack a confirmé s'attendre à une hausse des recettes, grâce à la consolidation de la filiale italienne dans les comptes. La rentabilité devrait par contre baisser.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS