Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Victime d'une violation du secret bancaire, la Banque cantonale vaudoise (BCV) a licencié la semaine dernière une personne avec effet immédiat. L'établissement a déposé une plainte pénale.

Une enquête est en cours. Contacté par l'ats, le porte-parole de la banque, Christian Jacot-Descombes, ne peut en dire davantage pour l'heure. De même que le procureur genevois Yves Bertossa qui confirme avoir reçu jeudi une plainte pénale de la BCV, mais ne fournit pas plus de précisions. Tous deux revenaient sur des informations de l'hebdomadaire "Le Matin Dimanche".

Dans cette affaire, l'avocat Denis Merz, qui défend un détective privé, indique qu'une instruction a été ouverte à l'encontre de ce dernier. Il ne précise pas les accusations portées contre son client.

Ce détective privé est un ancien collaborateur de la BCV, corrobore Christian Jacot-Descombes. Selon "Le Matin Dimanche", il aurait obtenu d'une collaboratrice de la banque des relevés téléphoniques et bancaires.

ATS