Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Automobilisme - Sébastien Loeb a remporté le rallye d'Argentine, 5e manche du championnat du monde, dimanche à Villa Carlos Paz.
Le Français (Citröen DS3) a devancé son coéquipier finlandais Mikko Hirvonen (2e) de 15'' pour s'offrir son septième succès consécutif dans ce rallye. C'est le 70e succès de Loeb en WRC et le troisième cette saison après le Rallye Monte-Carlo et le Mexique. Il permet à l'octuple champion du monde de prendre le large au classement général du championnat du monde, grâce aussi à la contre-performance de Petter Solberg (Ford) dans ce rallye. Le Norvégien, sorti de la route dans l'ES4 vendredi, termine finalement 6e après avoir signé la quasi-totalité des temps scratch samedi et dimanche et remporté la Power Stage (ES19), avec trois points en prime.
Solberg profite lui de l'abandon de Dani Sordo dimanche, à cause d'un problème mécanique (courroie d'alternateur). L'Espagnol, remplaçant pour ce rallye de Jari-Matti Latvala, avait largement mérité sa 3e place à l'issue d'un sans-faute derrière les Citroën. Le podium a finalement été complété par la Ford Fiesta privée d'un autre Norvégien, le jeune Mads Ostberg, vainqueur surprise au Portugal après le déclassement de Hirvonen pour voiture non-conforme.
Le suspense était largement retombé dès samedi midi. Citroën Racing avait alors figé les positions, avec Loeb 1er et Hirvonen 2e, pour éviter un combat fratricide entre ses deux pilotes officiels qui avaient alors plus d'une minute d'avance sur Sordo.

ATS