Toute l'actu en bref

Le 1000e match de l'éternel Gigi Buffon fut victorieux avec un "clean sheet" en prime. Le gardien de la Juventus et l'Italie se sont imposés 2-0 à Palerme face à l'Albanie.

Cette victoire acquise sur deux buts romains, un penalty de De Rossi (12e) et une tête d'Immobile (71e), permet aux Italiens de rester à la hauteur de l'Espagne dans le groupe G du tour préliminaire de la Coupe du monde. A Gijon, la Roja a battu Israël grâce à des buts de David Silva, Vitolo, Diego Costa et Isco. La qualification directe pour la Russie se jouera très certainement le 2 septembre prochain en Espagne avec le match retour entre les deux favoris après le 1-1 de Turin du 6 octobre. Un match que les Italiens devront, selon toute vraisemblance, remporter pour éviter de passer par la case barrage.

L'unique frayeur pour Gigi Buffon, lequel honorait sa 168e sélection, est survenue après seulement 48 secondes de jeu avec une chance en or pour l'attaquant de pointe Cikalleshi qui n'a pas pu cadrer. L'Albanie a réussi son entame de match jusqu'à cette faute de l'ex-Lausannois Migjen Basha qui a provoqué le penalty de la 12e minute. Avec Basha, le sélectionneur Giovanni De Biasi avait titularisé un autre joueur formé à la Pontaise, le défenseur Frédéric Veseli qui fut, faut-il le rappeler, le capitaine de l'équipe de Suisse M17 sacrée Championne du monde 2009 au Nigeria.

Dans le groupe D, l'Autriche a préservé ses minces chances de qualification. A Vienne, elle a battu 2-0 la Moldavie grâce à des réussites tardives de Sabitzer (75e) et d'Ilsanker (89e). La performance d'ensemble de l'équipe ne renforcera pas vraiment la position du sélectionneur Marcel Koller en plein désamour avec une presse autrichienne qui l'avait porté aux nues en 2015, l'année où il fut désigné comme le meilleur entraîneur suisse tout sport confondu. En football, la roue peut tourner très vite.

ATS

 Toute l'actu en bref