Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Vie nocturne: 3000 personnes font la fête dans les rues de Genève

Genève - Plusieurs milliers de personnes ont participé à une parade dans les rues de Genève dans la nuit de vendredi à samedi pour réclamer l'ouverture de salles pour les jeunes. La manifestation a été organisée par l'Usine, bastion de la culture alternative.
"Nous étions un peu plus de 3000" à défiler, a indiqué ce samedi à l'ATS Albane Schlechten, représentante de l'Union des espaces culturels autogérés (UECA). Avec l'évacuation des derniers squats, le nombre d'endroits où les jeunes peuvent s'amuser sans beaucoup dépenser s'est réduit comme peau de chagrin à Genève.
Les forces de l'ordre ont compté entre 1000 et 2000 participants au défilé. "Il y a eu pas mal de dégâts", a regretté le porte-parole de la police genevoise Patrick Pulh. Des voitures ont été abîmées et le chantier du pont Wilsdorf a été la proie de casseurs. A 02h30, un concert a été organisé devant la caserne des Vernets.
Depuis deux ans, les milieux alternatifs tirent la sonnette d'alarme et avertissent les autorités politiques sur la problématique du manque de lieux. L'Usine est saturée chaque week-end. Une parade festive avait déjà été organisée il y a une semaine par le centre alternatif, qui s'était mis en grève.
Le défilé qui s'est déroulé dans la nuit de vendredi à samedi en appellera peut-être d'autres. L'Usine et l'UECA sont soutenues dans leur combat contre l'appauvrissement de la vie nocturne à Genève par l'Association pour la reconversion des Vernets, qui rêve de voir ce quartier abriter des endroits pour la jeunesse.
La problématique du manque de lieux est encore devenue plus criarde ces derniers temps avec la fermeture de la boîte de nuit Le Moa. En outre, des menaces pèsent sur le club Weetamix. Le Moa, chassé de sa salle, a d'ailleurs trouvé une solution provisoire en s'installant ce week-end dans les coursives du Stade de Genève.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.