Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le chancelier autrichien Christian Kern ne mâche pas ses mots face à la Turquie (archives).

KEYSTONE/APA/HERBERT PFARRHOFER

(sda-ats)

Le chancelier autrichien Christian Kern a appelé mercredi l'UE à cesser les pourparlers d'adhésion de la Turquie. Selon lui, "les normes démocratiques turques sont loin d'être suffisantes", alors qu'Ankara mène une purge d'ampleur à la suite du putsch du 15 juillet..

"Nous devons faire face à la réalité: les négociations d'adhésion ne sont plus que de la fiction", a déclaré Christian Kern aux médias autrichiens. L'adhésion de la Turquie à l'UE connaissait déjà des problèmes depuis que le président turc Recep Tayyip Erdogan a suggéré de rétablir de la peine de mort.

Le chancelier a déclaré qu'il voulait un débat sur le sujet soit débattu lors du Conseil européen le 16 septembre. Il préconise plutôt à l'UE de chercher de "nouvelles solutions alternatives" pour aider l'économie turque à se rapprocher des exigences européennes.

La Turquie "reste un partenaire important dans les questions de sécurité et d'intégration", a indiqué Christian Kern, soulignant le rôle clé du pays dans la crise des migrants.

En mars, Ankara et l'UE ont signé un pacte destiné à tarir les traversées de migrants des côtes turques vers les îles grecques, et qui permet le renvoi en Turquie des migrants, en échange de contreparties politiques et financières, dont l'accélération des négociations d'adhésion.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS