Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Hanoï - Les autorités vietnamiennes ont décidé la fermeture en août des cafés internet de la capitale Hanoï situés à proximité des écoles. Il s'agit de lutter, selon elles, contre l'addiction aux jeux en ligne et contre des "contenus inappropriés".
Outre la fermeture de ces établissements dans un rayon de 200 mètres des écoles, "des mesures techniques" devraient être mises en place pour suspendre les liaisons internet dans l'ensemble des cafés de Hanoï entre 23h00 et 06h00, a annoncé tard vendredi le site web de la Ville.
Selon Pham Quoc Ban, chef du département de l'information de Hanoï, la capitale compte des centaines de cafés internet près des écoles. "Leur présence a conduit des étudiants, devenus tellement dépendants des jeux en ligne, à délaisser les cours, ce qui a des conséquences inattendues", a-t-il déclaré sur un autre site du gouvernement.
Des "moyens spécialisés" vont être utilisés pour faire appliquer la nouvelle politique et "contrôler les activités des internautes et des propriétaires de cafés internet pour savoir s'ils se conforment à la loi", a-t-il dit. Les violations seront punies par des amendes, a-t-il précisé.
Google a critiqué en juin les nouvelles régulations au Vietnam qui permettent aux autorités de bloquer l'accès à certains sites et à contrôler l'activité des internautes. L'attitude agressive du gouvernement communiste à l'égard de sites politiques sensibles visités par une petite minorité d'internautes a également été dénoncée par des observateurs.
Le Vietnam compte 24 millions d'internautes, soit 28% de la population, une croissance parmi les plus élevées au monde.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS