Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Hanoi - Soixante-quatre personnes ont été tuées dans les inondations qui frappent depuis début octobre le centre du Vietnam. Dix-neuf autres personnes ont été portées disparues, ont annoncé dimanche les autorités.
La province de Quang Binh, la plus durement touchée, a recensé 44 morts et 16 disparus, a précisé Hoang Van Quyet, responsable du comité provincial du contrôle des calamités naturelles.
"Nos plus grandes inquiétudes sont à présent la forte pollution de l'environnement et le manque d'eau potable", a déclaré M. Quyet, précisant que huit communes de la province étaient toujours inondées dimanche. Les inondations ont également tué 20 personnes dans les provinces voisines de Ha Tinh, Quang Tri et Nghe An.
Selon le comité national de lutte contre les typhons et les inondations, dont le siège est à Hanoï, 100'000 personnes souffrent de pénurie d'eau potable et 6300 hectares de terre sont gravement pollués.
Le premier ministre Nguyen Tan Dung a visité samedi la province de Quang Binh, et le gouvernement a envoyé 2000 tonnes de riz et 200 milliards de dongs (9,75 millions de francs) aux habitants de Quang Binh et Ha Tinh, les plus touchées par la catastrophe. Les dégâts matériels sont estimés à 2200 milliards de dongs (117 millions de francs), selon le comité.
Des centaines de militaires ont été mobilisés pour évacuer les habitants menacés par les eaux et l'armée a parachuté des vivres et d'autres produits dans les régions dévastées. Le Vietnam est régulièrement frappé par des tempêtes tropicales et des inondations en cette période de l'année.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS