Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La disparition de la vignette vélo avance à grands pas. Le Conseil fédéral s'est rallié au projet de la commission des transports du Conseil des Etats. Il tient toutefois à ce qu'en cas d'accident, les victimes puissent être payées sans trop attendre.
La révision de la loi sur la circulation routière vise à supprimer l'obligation faite aux cyclistes de conclure une assurance responsabilité civile par le biais de la vignette. Le système actuel est jugé peu économique. Sur 5 francs que coûte en moyenne ce signe distinctif, 1 franc est affecté aux frais administratifs.
Autre argument: 90% des cyclistes disposent déjà d'une assurance de ce type et sont donc assurés deux fois. Les dommages causés par des adeptes de la petite reine non assurés seraient couverts par le Fonds national suisse de garantie (FNG), sauf les dégâts mineurs. Le projet a obtenu un large soutien lors d'une procédure de consultation. Au niveau des partis, seul le PS s'y oppose.
La révision, qui ne concerne pas les vélomoteurs, délègue au Conseil fédéral la compétence de décider si la levée de l'obligation concerne aussi la catégorie intermédiaire des véhicules à moteur de puissance minime. Sont concernés les fauteuils roulants électriques, les voitures à bras équipées d'un moteur ou les vélos électriques.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS