Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Même sur le lieu de son plus grand triomphe, Viktorija Golubic n'a pas trouvé la voie pour sortir de la crise. La Zurichoise de 24 ans a été éliminée dès le 1er tour du tournoi WTA de Gstaad.

Tête de série no 7, Golubic (WTA 103) s'est inclinée face à l'Allemande Antonia Lottner, une joueuse issue des qualifications, après 2h15' de match sur le score de 7-5 4-6 6-7 (5/7). Golubic a connu l'élimination au premier tour pour la dixième fois de la saison.

Il y a une année lors de sa victoire finale à Gstaad, Golubic avait connu également une entrée en matière difficile contre Mona Barthel. Menée 0-4 après un quart d'heure de jeu, elle avait toutefois réussi à s'imposer par la suite. Cette fois-ci, la no 2 suisse n'est pas parvenu à "tourner" le match. Certes, elle a remporté le premier set 7-5 après avoir été menée 2-5 mais elle a fini par perdre le set décisif après avoir pourtant réalisé deux fois le break (2-1 et 4-3).

"La saison ne se déroule pas d'une façon incroyable", estime Golubic. Et ça commence déjà à gratter son ego. Mais elle ne s'était pas fait de grandes illusions avant le début du tournoi bernois. "J'ai passé par une phase difficile. Mais je sortirai plus forte de la crise. Je travaille et je m'entraîne avec des objectifs à long terme. Les points au classement mondial et le manque de prix ne m'inquiètent pas."

Pour les Suissesses, le tournoi à domicile est terriblement frustrant jusque-là avec des éliminations de Golubic, Masarova et Jill Teichmann.

ATS