Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Viktorija Golubic n'a pas signé d'exploit au 2e tour à Roland-Garros. Elle s'est inclinée 6-2 6-2 en 68' face à la finaliste 2015 Lucie Safarova (no 11).

La Zurichoise (WTA 130) s'est constamment retrouvée sous pression face à la gauchère tchèque, qui a dicté l'échange à sa guise avec son coup droit et a pu compter sur un service performant dans cette partie (72% de premières balles passées, et 82% de points remportés derrière ces premières balles). Elle ne s'est procuré que trois balles de break, dont deux alors qu'elle était déjà menée 5-2 dans la première manche et qu'elle venait d'écarter quatre balles de set.

Les deux manches ont épousé un scénario identique. Lucie Safarova, qui se rapproche de son meilleur niveau après avoir souffert d'une infection virale en début d'année, signait à chaque fois le break dès le troisième jeu avant d'enfoncer le clou dans le septième. Sacrée à Prague le mois dernier alors qu'elle avait été battue d'entrée dans les cinq premiers tournois disputés depuis son comeback, la Tchèque a conclu la partie sur sa deuxième balle de match en profitant d'une attaque de revers manquée par son adversaire.

Cette défaite logique met fin à une superbe semaine pour Viktorija Golubic (23 ans), qui est sortie des qualifications avant de cueillir son premier succès dans un tableau final en Grand Chelem face à Alison Riske (WTA 93). Elle figurera aux alentours de la 115e place mondiale à l'issue de cette quinzaine, ce qui lui permettra d'obtenir le meilleur classement de sa carrière, et empochera un chèque de 60'000 euros (avant impôts).

ATS