Toute l'actu en bref

Ce n'est pas à Roland-Garros que Viktorija Golubic reprendra confiance. La Zurichoise a été sortie dès le 1er tour par la Biélorusse Aliaksandra Sasnovich (4-6 7-5 6-3).

A la peine depuis le début de la saison, et même battue lors de ses sept derniers matches, Viktorija Golubic (WTA 65) n'entrevoit pas le bout du tunnel. Une crise incarnée ces dernières semaines par Aliaksandra Sasnovich (WTA 98), contre qui elle s'était déjà inclinée deux fois mi-avril à Bienne puis à Minsk en Fed Cup.

La Biélorusse n'a pourtant rien d'une terreur. Mais rien ne va plus actuellement pour Viktorija Golubic, comme l'a encore montré son 1er tour à Roland-Garros. Coupable de nombreuses erreurs, très friable sur son engagement, la no 2 suisse constitue actuellement une proie trop facile pour ses adversaires.

L'espoir était pourtant de mise après le gain du premier set, "offert" par Aliaksandra Sasnovich sur deux doubles fautes consécutives à 4-5 30A. Las pour elle, Viktorija Golubic n'est pas parvenue à enchaîner, payant cher ses entames de set ratées. Dans la manche décisive, par exemple, elle a été menée 5-1 avant de se révolter enfin et de revenir à 5-3. Elle a ensuite sauvé trois balles de match, avant de céder sur la quatrième sur une ultime faute en coup droit après 2h24 de jeu.

Pour ne rien arranger, Viktorija Golubic s'est fait mal sur cette balle de match, lorsqu'une crampe l'a subitement saisie au mollet droit. Tombée à terre, se tordant de douleur, la malheureuse a dû être soignée sur le court. La Zurichoise avait également été prise en charge par le médecin en début de deuxième manche, lorsqu'elle s'était tordu la cheville droite en allant chercher une amortie...

ATS

 Toute l'actu en bref