Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ajaccio - Une villa en construction et deux gîtes ruraux appartenant à des continentaux ont été détruits en Corse du Sud par des attentats à l'explosif. Ceux-ci, accompagnés d'une prise d'otages, ont eu lieu sur la commune d'Ocana, à une vingtaine de km au nord d'Ajaccio.
Un commando de cinq ou six hommes armés et cagoulés s'est introduit chez une famille installée en Corse depuis les années 1980 et accusée d'avoir vendu une parcelle à un homme de la région parisienne. Le père a été ligoté puis mis à l'écart dans une pièce avec sa femme et leurs trois enfants âgés de 4 à 7 ans.
Le commando a fait exploser les deux gîtes appartenant à cette famille et la villa en construction sur la parcelle voisine. Un troisième gîte a été épargné par une défaillance du système de mise à feu.
La famille a été secourue et transportée à l'hôpital d'Ajaccio. Elle n'aurait jamais fait l'objet de menaces depuis son arrivée sur l'île. Le commando l'a accusée "de réaliser une opération spéculative sur une terre qui doit appartenir aux seuls Corses".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS