Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Brasilia - La police brésilienne a arrêté vingt personnes mardi dans une opération contre des pédophiles échangeant sur internet des images d'abus sexuels sur des enfants, a annoncé la police. Les interpellations sont intervenues en coopération avec son homologue allemande et Interpol.
Quelque 400 policiers, avec des mandats contre 81 suspects, ont perquisitionné des domiciles dans 57 villes brésiliennes, a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police fédérale.
Parmi les vingt personnes arrêtées possédant des photos d'abus sexuels sur des mineurs, six sont soupçonnées d'avoir eux-mêmes commis ces abus. "Sur les images saisies, on peut voir que les victimes étaient des membres de la famille ou des proches", a dit le porte-parole de la police.
Le chef du Groupe spécial de combat de la pornographie infantile sur internet, Stenio Santos Souza, a déclaré que la violence sur quelques unes des images était choquante.
"Nous avons obtenu des images vidéos montrant des enfants et parfois des bébés victimes d'abus de la part d'adultes qui nous font penser qu'il y a moins d'humanité dans le monde qu'auparavant", a-t-il dit.
L'opération anti-pédophile avait débuté l'an dernier en Allemagne après la découverte par la police d'un réseau mondial qui échangeait sur internet des images pédophiles sexuellement violentes.
Elle avait été surnommée "Tapis persan", a expliqué la police brésilienne, "en allusion à une vidéo montrant un mineur de six ans abusé sexuellement avec un tapis persan en toile de fond".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS