Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La highline, sécurisée par le port d'un harnais, est une version aérienne de la slackline. Ici, le Néerlandais Yuri Rhodenborgh sur une ligne.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

La crème des funambules européens défie la gravité au sommet du Moléson (FR) au Highline Extreme 2016, dès jeudi et jusqu'à dimanche. Les athlètes tenteront d'établir de nouveaux records du monde lors de cette 3e édition.

L'événement réunit 25 highliners d'une dizaine de nationalités, qui figurent parmi les meilleurs d'Europe, indiquent les organisateurs. Côté suisse, les participants sont Samuel Volery, Marc Thomson, Rémy Boser et Raphael Bacot.

La highline, sécurisée par le port d'un harnais, est une version aérienne de la slackline. C'est une sorte de funambulisme, mais pratiqué sur une sangle de tissu et sans utiliser de balancier.

Au Moléson, à quelque 2000 mètres d'altitude, les sportifs évoluent sur huit sangles de différentes longueurs, tendues à plusieurs dizaines de mètres du sol. Les lignes sont fixées à la paroi rocheuse ainsi qu'à la station amont du téléphérique. Les amateurs ont quant à eux l'occasion de s'initier à la slackline.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS