Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Unicef condamne les frappes qui visent et tuent des enfants en Syrie (archives)

KEYSTONE/EPA/NABIL MOUNZER

(sda-ats)

Vingt-cinq enfants ont été tués samedi dans des frappes aériennes qui ont visé des zones densément peuplées de l'est de la Syrie. L'information émane lundi de l'Unicef, le Fonds de l'ONU pour l'enfance.

Citant des informations émanant de ses partenaires locaux, l'Unicef indique que des sauveteurs ont découvert les corps des victimes sous des décombres dans la ville d'Al Kouria, dans la province de Daïr az Zour, région où l'Etat islamique (EI) est fortement implanté.

"Trois attaques ont visé des zones densément peuplées et une mosquée a été touchée durant l'heure de la prière", a précisé l'Unicef dans un communiqué. L'organisation "déplore ces attaques et appelle les parties au conflit à maintenir les enfants à l'écart des combats."

L'Observatoire syrien des droits de l'homme avait annoncé samedi déjà que des frappes aériennes menées par des avions russes et syriens avaient tué des dizaines de personnes dans cette localité.

ATS