Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les neuf tués à Monterrey regardaient un match de football à la télévision au moment où ils ont été attaqués.

KEYSTONE/EPA EFE/MIGUEL SIERRA

(sda-ats)

Au moins 25 personnes ont été tuées au Mexique ce week-end, selon les chiffres des autorités et de la presse. Parmi elles, neuf hommes ont été exécutés lors d'une fête dans la banlieue de Monterrey (nord). Les autorités vont dépêcher des troupes supplémentaires.

Plus de 25'000 homicides ont été perpétrés l'an dernier au Mexique, un record. Les cartels de la drogue ont tendance à se scinder en de petits groupes, très violents, malgré la lutte menée depuis plus de dix ans par l'armée pour lutter contre les narcotrafiquants.

Dans la banlieue de Monterrey, des hommes masquées ont fait irruption dans une maison à San Nicholas de los Garza où des personnes étaient en train de regarder un match de football à la télévision, selon les services du procureur de l'Etat. Sept sont mortes sur les lieux et deux sont décédées de leurs blessures à l'hôpital.

Touriste tué à Acapulco

Plusieurs autres meurtres ont eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche. Un groupe d'hommes a tué trois personnes dans un bar de Cancun, rapporte la presse.

A Acapulco, des hommes ont ouvert le feu contre un restaurant, tuant un touriste chilien. Deux autres personnes ont été tuées dans un bar de la capitale de l'Etat de Veracruz, sur le golfe du Mexique, par deux hommes qui ont ouvert le feu sur les employés et un orchestre qui s'y produisait.

Six personnes ont en outre été tuées à Ciudad Juarez, la ville frontalière avec les Etats-Unis. Parmi elles, figure un couple dont les corps portant des traces de torture ont été découverts dans un parc.

Troupes en appui

Le gouvernement mexicain va déployer des troupes supplémentaires dans certaines régions du pays afin de lutter contre la recrudescence de la violence. Des troupes de la police fédérale vont ainsi venir en aide aux forces de l'ordre locales pour interpeller les principaux criminels connus et accélérer les enquêtes, a annoncé lundi le commissaire mexicain à la sécurité nationale.

Le but de l'opération est de "faire revenir la paix et le calme pour tous les Mexicains", a ajouté Renato Sales. Il n'a cependant pas précisé le nombre d'agents fédéraux qui allaient être déployés.

La police fédérale va être déployée dans les Etats de Colima et de la Baja California Sur, dans la localité de Cancun et à Ciudad Juarez, ville située près de la frontière américaine, selon M. Sales.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS