Toute l'actu en bref

Les ambassadeurs du Magic Pass, un abonnement à 359 francs commun à 25 stations de ski romandes.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Vingt-cinq stations de ski romandes proposent un abonnement commun à 359 francs pour la saison 2017-2018. Avec un total de 1000 km de pistes et quatorze parcs à neige, elles veulent "réinventer l'approche du tourisme de montagne". Les 4 Vallées n'en font pas partie.

Les stations, qui ont annoncé la création du "Magic Pass" mardi à Lausanne, sont valaisannes, vaudoises, fribourgeoises et de l'Arc jurassien. Elles veulent répondre à l'évolution des habitudes, avec des usagers devenus "nomades" qui visitent plusieurs stations de ski durant l'hiver.

Grâce à un prix "très compétitif" de 359 francs pour les adultes et 249 francs pour les enfants, le "Magic Pass" entend aussi concurrencer les produits touristiques urbains et balnéaires, souligne le communiqué.

Première suisse

L'abonnement donnera un accès illimité aux stations. Il peut être acheté dès mardi et jusqu'à épuisement des stocks. La commande ne peut être passée qu'en ligne (www.magicpass.ch). Cette offre est une première suisse, relèvent les organisateurs.

Les stations regroupées au sein de la "Magic Mountains Cooperation" sont: Anzère, les Bugnenets, Charmey, Château-d'Oex, Crans-Montana, Crêt-du-Puy, Glacier 3000 (avec un supplément), Grimentz-Zinal, Jaun, la Berra, les Diablerets, les Paccots, les Marécottes, Leysin, les Mosses, la Lécherette, les Mayens de Conthey, Moléson, Ovronnaz, Nay, Rathvel, Schwarzsee, St-Luc-Chandolin, Tramelan, Vercorin et Villars-Gryon.

Pas la bonne réponse

Dans un communiqué adressé à la presse, les sociétés de remontées mécaniques des 4 Vallées (Verbier notamment) ont indiqué que le "Magic Pass" ne constituait "pas la réponse adéquate aux problèmes existants". Selon eux, "une telle politique de prix ne pourra que très difficilement assurer à moyen et long terme une offre de qualité dans les stations romandes de sport d'hiver".

www.magicpass.ch

ATS

 Toute l'actu en bref