Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Vingt-un nouveaux sites, accent sur les pays du sud

Brasilia - L'Unesco a ajouté vingt-et-un sites au Patrimoine mondial, une liste de plus de 900 monuments ou lieux exceptionnels. Cette année, un accent particulier est mis sur les pays du Sud.
La Cité épiscopale d'Albi en France, l'atoll de Bikini, théâtre de 67 essais nucléaires américains de 1946 à 1954 (Iles Marshall), la ceinture de canaux d'Amsterdam du Siècle d'or hollandais (XVIIe), le bazar historique de Tabriz en Iran, des villages claniques historiques de Hahoe et Yangdong (Corée du sud), ou la région montagneuse de forêts du Sri Lanka sont quelques uns des nouveaux sites retenus par l'Unesco.
Parmi les derniers sites ajoutés figure un parc national de 100'000 hectares sur l'île française de la Réunion, dans l'Océan indien, "site d'une très grande beauté et d'une biodiversité unique", a souligné Tim Badman, de l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN).
La nouvelle liste a été établie par le Comité du Patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture, dont la 34e session s'est tenue du 25 juillet au 3 août à Brasilia.
Trois pays ont fait leur entrée au Patrimoine mondial: le Tadjikistan, les Iles Marshall et Kiribati. "Lors de cette session, nous avons doublé la superficie des aires protégées sur la planète par le Patrimoine mondial", s'est félicité le directeur adjoint de la Culture de l'organisation mondiale, Francesco Bandarin. Il a cité en particulier l'archipel des Kiribati, une zone de 400'000 km2.
Au total, le Comité a inscrit quinze biens culturels, cinq naturels et un mixte, ce qui porte à 911 le nombre de sites reconnus par l'Unesco devant être protégés pour leur caractère exceptionnel.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.