Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cyclisme - Le Kazakh Alexandre Vinokourov de l'équipe Astana aurait acheté sa victoire lors de la classique belge Liège - Bastogne - Liège en avril 2010, annonce l'Illustré dans son édition de mercredi.
L'ancien vainqueur du Tour de Suisse aurait versé 100'000 euros (125'000 francs) au Russe Alexandr Kolobnev pour qu'il n'oppose aucune résistance dans le sprint final entre les deux hommes.
Le 25 avril 2010, Vinokourov et Kolobnev se sont échappés à 17 km de l'arrivée. Ils se sont parlés à plusieurs reprises avant que le Kazakh ne place un démarrage à 500 mètres de la ligne d'arrivée. Etrangement, Kolobnev, double médaillé d'argent au Championnat du monde (2007 et 2009), ne réagit pas. Il terminera à 6'' du vainqueur.
L'hebdomadaire romand se repose sur un échange de mails entre Vinokourov et Kolobnev dès le lendemain de la course dont il a pu entrer en possession. Kolobnev explique qu'il n'aurait jamais sacrifié une telle victoire pour un autre coureur que Vinokourov. Surtout, il a fourni à son adversaire son numéro de compte dans une banque de Locarno où les 100'000 euros ont dû être versés.
Interrogé par l'Illustré, Alexandre Vinokourov nie avoir acheté la victoire au somme de la côte de Ans à Liège. "Dans ma carrière, je n'ai jamais fait ça, je me suis toujours bagarré pour gagner", a-t-il indiqué. Lorsque le journaliste évoque le versement de 100'000 euros sur le compte de Kolobnev dans les semaines suivant sa victoire, il se cabre. "C'est ma vie privée, je ne parle pas ici avec la police. Cela n'a rien à voir avec ça. C'est encore une histoire pour me salir. (...) Je fais souvent des prêts à gauche et à droite".

ATS