Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des affrontements ont éclaté mardi soir à Madrid entre policiers et manifestants du mouvement des indignés qui s'étaient rassemblés par milliers aux abords du Congrès des députés, sous très haute tension. Vingt-six personnes ont été interpellées.

"Ce sont nos armes", criaient les manifestants, mains levées au ciel, face aux forces anti-émeutes qui tentaient de les disperser, chargeant à coups de matraque et tirant des balles en caoutchouc. Les affrontements ont fait plus de 60 blessés, dont 27 policiers, selon les services d'urgence.

Le face-à-face, émaillé de nouveaux heurts, s'est poursuivi tard dans la soirée entre un important dispositif policier et des groupes de manifestants, avant un retour progressif au calme.

Les quelques centaines de personnes qui restaient place de Neptuno, près du Congrès, ont été dispersées vers une heure du matin par des policiers qui ont poursuivi et frappé à coups de matraque certains jeunes manifestants qui leur avaient lancé des projectiles.

Camp retranché

Le mot d'ordre avait été lancé via les réseaux sociaux, - un relais très actif de la colère des Espagnols face à la crise qui laisse un quart de la population active au chômage et aux mesures de rigueur draconiennes imposées par le gouvernement de droite.

Objectif: entourer le Congrès, transformé en camp retranché sous la protection de centaines de policiers, où les députés étaient réunis, pour dénoncer une "démocratie séquestrée, assujettie aux marchés financiers".

Bénéficiant d'un plan d'aide européen pour ses banques depuis juin et luttant au prix d'une cure de rigueur historique pour réduire son déficit public, le gouvernement a adopté depuis décembre des mesures d'austérité qui ont provoqué un profond mécontentement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS