Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La violence liée au crime organisé a fait au moins 28 morts en 24 heures au Mexique, parmi lesquels 13 hommes dont les corps ont été retrouvés empilés à la sortie de la ville de Zitacuaro, dans l'Etat du Michoacan, ont indiqué les autorités des différentes zones.

Les 15 autres morts sont survenues dans la nuit de dimanche à lundi dans les Etats de Durango et Chihuahua. Selon un communiqué du ministère public du Michoacan, tous les corps, encore non identifiés, présentaient des impacts d'armes à feu.

Cependant, aucun impact de balle n'a été découvert sur les lieux, ce qui laisse présumer que les victimes ont été assassinées ailleurs avant d'être déposées sur place, près d'une station essence.

Des milliers de morts

Le Michoacan, situé à 300 km à l'ouest de Mexico, est l'un des Etats les plus touchés par les affrontements entre cartels rivaux de la drogue, en particulier ceux de "La Familia" et du groupe dissident des "Chevaliers Templiers".

Plus de 50'000 personnes ont trouvé la mort au Mexique depuis l'offensive militaire lancée par le président Felipe Calderon contre les narcotrafiquants à son arrivée au pouvoir en décembre 2006, selon des estimations de la presse.

ATS