Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le propriétaire d'un cirque britannique a été reconnu responsable des souffrances infligées par un de ses employés envers une éléphante asiatique âgée de 58 ans et prénommée Anne, a indiqué une source judiciaire. L'employé donnait des coups de fourche à l'animal.

Le propriétaire du cirque, âgé de 69 ans, a été reconnu coupable de trois chefs d'accusation, dont ceux ne pas avoir empêché un valet d'écurie d'origine roumaine d'avoir battu régulièrement l'éléphante qui a été filmée enchaînée par terre et recevant des coups de fourche. Le patron du cirque a également omis de donner à l'animal les médicaments contre l'arthrite, maladie dont il souffrait.

L'homme a été placé en liberté conditionnelle pendant trois ans par le tribunal de Northampton, dans le centre de la Grande-Bretagne. Le juge a toutefois reconnu que le propriétaire n'avait pas infligé directement les souffrances endurées et qu'il s'était occupé d'animaux pendant toute sa carrière sans être l'objet de critiques.

Vidéo tournée secrètement

"La vraie cruauté a été exercée derrière votre dos et sans que vous en ayez connaissance par votre valet que vous aviez chargé de s'occuper d'Anne", a estimé le juge dans ses attendus. La justice a cependant déclaré qu'il ne pourrait plus exercer son métier.

Avant de rendre son verdict, la cour avait visionné une vidéo tournée secrètement par le groupe de défense des droits des animaux "Animal Defenders International". Les images montraient l'éléphante frappée à coups de fourche plusieurs fois par l'employé l'année dernière. Depuis, Anne a été transférée dans un parc zoologique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS