Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Hans-Rudolf Merz a envoyé ses regrets à la violoniste Patricia Kopatchinskaja après la saisie de son violon Guarneri par les douaniers zurichois. Dans la lettre, le conseiller fédéral en profite pour rappeler à la musicienne les prescriptions douanières en vigueur.
Fin avril, la soliste moldavo-autrichienne établie à Berne ne disposait pas des papiers nécessaires pour introduire l'instrument de musique en Suisse. Les douaniers à l'aéroport de Zurich ont alors saisi le violon d'une valeur de 4,5 millions d'euros (6,5 millions de francs). Il a ensuite été renvoyé en Autriche.
L'instrument, un Guarnieri de 1741, appartient à la Banque nationale autrichienne, qui l'avait prêté à la musicienne. Cette dernière risque une amende salée. De retour de Rotterdam, elle était restée bloquée durant deux heures à Zurich-Kloten avant de pouvoir poursuivre son chemin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS