Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le violoniste et directeur artistique du Sion Festival Pavel Vernikov a retrouvé un violon après s'être fait voler le sien (photo) en décembre dans un train à Genève. Le nouvel instrument a été mis à disposition par Gilbert Varga, fils de feu Tibor Varga père du festival sédunois (archives).

ovocat

(sda-ats)

Le violoniste et directeur du festival de musique de Sion Pavel Vernikov a retrouvé le goût de la musique. Il s'est produit mardi soir avec un instrument de feu Tibor Varga.

Le violon a été mis à disposition par Gilbert Varga, le fils du violoniste hongrois fondateur du festival décédé il y a treize ans, communique mercredi le Sion Festival. Pavel Vernikov s'était fait voler son instrument dans un train à Genève en décembre dernier.

Il s'était dit effondré par cette perte, au point d'avoir perdu le goût de jouer. Pavel Vernikov avait annulé tous ses concerts depuis deux mois. Il a rejoué mardi soir pour la première fois en public à Martigny (VS).

Un instrument de valeur

Le violon volé était l'oeuvre du luthier italien Giovanni Battista Guadanini. Il avait été fabriqué en 1747. Sa valeur est estimée à 1,5 million de francs. Le violon de Tibor Varga a été réalisé par le même luthier.

Pavel Vernikov joue depuis un mois sur ce nouvel instrument. L'artiste et le violon doivent s'apprivoiser mutuellement, indique le communiqué. Cette démarche requiert de la patience.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS