Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - L'ONU a publié vendredi les résultats préliminaires de son enquête sur les viols commis dans l'est de la RDC entre le 30 juillet et le 2 août. "L'échelle et la perversité de ces viols de masse dépassent l'entendement", a affirmé la Haut Commissaire Navi Pillay.
Au moins 303 civils ont été violés, dans plusieurs cas à de multiples reprises, par trois groupes armés sur le territoire de Walikale. Le nombre total de victimes pourrait encore être plus élevé, car une partie de la population continue de se cacher, affirme le rapport de la mission d'enquête.
"L'échelle et la perversité de ces viols de masse défient l'entendement", a commenté la Haut Commissaire aux droits de l'homme Navi Pillay. "Même dans l'est de la RDC où le viol est un problème depuis 15 ans, les violences ont rarement atteint un degré aussi systématique et d'un sang froid aussi extraordinaire dans leur planification et leur exécution", a ajouté la Haut Commissaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS