Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les chars de l'armée évitent de circuler pendant la journée pour ne pas risquer d'abîmer l'asphalte des chaussées ramolli par la chaleur (archives).

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

La canicule force l'armée à changer ses plans. Comme le revêtement en asphalte des routes se ramollit sous l'effet de l'intense chaleur, les chars ne peuvent plus circuler pendant la journée comme prévu et sont mis en service la nuit.

"Un véhicule de 57 tonnes ne peut pas être utilisé sur toutes les routes à l'heure actuelle", a expliqué à Keystone-ATS le porte-parole de l'armée Daniel Reist. Il confirme ainsi une information publiée lundi par le quotidien alémanique Zürcher Oberländer.

Il existe un risque de laisser des traces ou de provoquer des trous sur la chaussée. Par conséquent, on conduit le plus souvent la nuit. Le bureau des déplacements de chars évalue quand et par quel itinéraire la circulation est possible.

Marches matinales

Les grosses chaleurs forcent l'armée à faire d'autres adaptations. Pour certains travaux, elle autorise des allégements au niveau des tenues, mais seulement dans une certaine mesure. Les pantalons courts ne sont toujours pas autorisés, indique Daniel Reist.

Les marches et autres efforts physiques sont déplacés tôt le matin ou tard en soirée et se déroulent à l'ombre si possible. On recourt davantage aux halles.

Les supérieurs doivent par ailleurs ordonner des pauses pour boire et s'assurer que les soldats s'hydratent suffisamment. Ces ajustements ont permis jusqu'ici d'éviter des syncopes, selon M. Reist.

Des mesures sont aussi prises pour les recrues à quatre pattes. L'armée évite notamment d'exiger de ses chevaux des performances à midi ou en plein soleil.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS