Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Maquette du moustique qui transmet la maladie

KEYSTONE/EPA DPA/CHRISTIAN CHARISIUS

(sda-ats)

Le virus de la fièvre du Nil occidental, transmis par des moustiques, a fait 3 morts depuis fin juillet dans la région de Ferrare, dans le nord-est de l'Italie, a indiqué vendredi l'autorité sanitaire locale. En Grèce, les autorités ont déclaré l'état "de vigilance".

Deux personnes, âgées de 69 ans et 86 ans, souffrant de pathologies cardio-vasculaires, sont décédées jeudi à Ferrare où elles étaient soignées à l'hôpital depuis une dizaine de jours. Une autre personne, vivant dans une commune proche, était morte fin juillet du même virus.

Dans un cas sur mille, la maladie peut s'avérer particulièrement grave avec l'apparition de symptômes neuro-invasifs, selon l'autorité sanitaire locale italienne.

Vendredi, les autorités grecques ont indiqué être en état "de vigilance" sur l'évolution de la fièvre du Nil occidental après que 60 personnes, dont trois décédées, ont été frappées depuis le début de l'année. L'épicentre du virus est surtout la banlieue ouest d'Athènes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS