Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Grozny - Le président russe Dmitri Medvedev a effectué lundi une visite surprise en Tchétchénie. Elle intervient après une série d'attentats ces dernières semaines dans cette région du Nord-Caucase en proie à une insurrection islamiste.
Dmitri Medvedev est arrivé à Grozny, la capitale, où il s'est entretenu avec le président tchétchène Ramzan Kadirov. Il l'a félicité pour les résultats obtenus selon lui contre les insurgés.
"Le combat contre les bandits ne cesse pas. En fait, il continue d'une manière régulière et sytématique et de bons résultats ont été enregistrés récemment", a déclaré le président russe.
La visite de Medvedev s'inscrit dans un contexte de regain de violence au Nord-Caucase. Elle est marqué par une recrudescence des attentats en Tchétchénie, au Daghestan et en Ingouchie.
Dans ces trois régions, majoritairement musulmanes, des activistes poussés par la pauvreté et l'idéologie de la guerre sainte lancent des attaques quasi quotidiennes. Le gouvernement russe a injecté des milliards de dollars pour relancer l'économie dans cette zone, où le taux de chômage frôle par endroits les 50%.
Les autorités russes ont imputé à deux femmes venues du Daghestan le double attentat suicide qui a fait 40 morts en mars dans le métro de Moscou.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS