Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Il n'y a jamais de matches amicaux en équipe nationale!" Vladimir Petkovic veut une équipe concentrée et concernée vendredi en Grèce et mardi prochain à Lucerne contre le Panama.

"Ces deux mois de préparation sont une opportunité pour tout le monde. Certains pour confirmer leur statut, d'autres pour gagner quelque chose. Ce rassemblement est le point de départ et il était temps: nous avions besoin de nous retrouver entre nous."

Le sélectionneur espère que le soleil de la Grèce et l'ambiance qui règne dans le cadre national permettra "aux joueurs en difficulté dans leur club d'emporter avec eux cette positivité" qui peut changer la donne au quotidien.

Le Tessinois est impatient de se mettre au travail, toujours avec le Mondial en tête. "La Grèce nous offrira une opposition semblable à celle que nous connaîtrons contre la Serbie à la Coupe du monde. Avec le Panama, nous nous rapprocherons du Costa Rica. Puis, en juin, l'Espagne doit nous préparer au Brésil et le Japon est une sorte de synthèse de tous ceux que nous croiserons au Mondial."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS