Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président Vladimir Poutine a dénoncé mercredi l'opposition russe, affirmant que "celui qui reçoit de l'argent de l'étranger et sert des intérêts étrangers ne peut jouer un rôle politique en Russie". Actuellement, une vingtaine d'opposants sont en détention.

Le Kremlin a accusé à plusieurs reprises l'opposition, qui a rassemblé des centaines de milliers de personnes dans les rues au cours de l'année écoulée, d'être payée par l'étranger. "Toute ingérence étrangère, directe ou indirecte, dans nos affaires politiques est inadmissible", a poursuivi le président russe dans son adresse annuelle à la nation.

"La démocratie russe, c'est le pouvoir du peuple russe, avec ses propres traditions, ce n'est pas l'application de normes que l'on essaie de nous imposer de l'étranger", a souligné M. Poutine.

Le président faisait allusion aux critiques exprimées ces derniers mois au sein de l'Union européenne et aux Etats-Unis après le déroulement d'élections controversées en Russie et la multiplication des arrestations et condamnations d'opposants.

Accusés d'avoir participé à des "troubles massifs" lors d'une manifestation à Moscou qui s'était terminée par des heurts avec la police, quelque vingt opposants sont actuellement en détention préventive et risquent plusieurs années de camp.

Lutte contre la corruption

M. Poutine a par ailleurs promis que "la lutte contre la corruption va se poursuivre", alors que des scandales ont éclaboussé ces dernières semaines les plus hautes sphères de l'Eta.

Les appels à la lutte contre la corruption se sont multipliés depuis l'arrivée au pouvoir de M. Poutine en 2000, mais les progrès en la matière sont minimes, de l'aveu même des autorités.

Renouveau démographique

M. Poutine, a en outre prôné la croissance démographique pour sauvegarder l'"âme" du pays. Après s'être félicité d'avoir vu la population russe augmenter depuis 2010, après des années de déclin, le président a appelé ses concitoyens à faire plus d'enfants.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS