Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président russe, Vladimir Poutine, était lundi à New Delhi pour renforcer les liens dans le secteur de la défense et doubler d'ici trois ans les échanges commerciaux avec l'Inde. New Delhi est un partenaire historique de Moscou et l'un de ses plus importants acheteurs d'armes.

M. Poutine a signé un accord pour vendre à l'armée indienne 71 hélicoptères et des pièces pour l'assemblage de 42 avions de chasse, a annoncé le ministère indien des Affaires étrangères après une rencontre entre Vladimir Poutine et le premier ministre indien, Manmohan Singh.

Les deux alliés ont affirmé leur volonté de renforcer leur partenariat stratégique. "La Russie est un partenaire essentiel dans nos efforts pour moderniser nos forces armées", a déclaré M. Singh.

Haute technologie

Le montant total des deux accords dans le secteur militaire n'a pas été dévoilé, mais les agences de presse russes ont évoqué un montant d'environ 2,9 milliards de dollars (environ 2,65 milliards de francs).

"Plusieurs projets de production, de développement et de conception sont en cours dans le domaine de la haute technologie. Nous sommes satisfaits de la manière dont ces projets avancent", a ajouté le premier ministre.

Le plus grand importateur d'armes

L'Inde est aujourd'hui le plus grand importateur au monde d'armes et les équipements militaires de fabrication russe représentent environ 70% de son approvisionnement.

La Russie était jusqu'à peu le seul maître du jeu dans les ventes d'armes à l'Inde, mais la troisième puissance économique d'Asie s'est progressivement tournée vers d'autres pays fournisseurs. La visite de M. Poutine est par conséquent considérée à Moscou comme une façon de regagner le terrain perdu.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS