Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux des sept personnes blessées par un schizophrène paranoïaque de 27 ans au volant d'une voiture mardi soir à Bâle sont encore hospitalisées. Un blessé a pu quitter l'hôpital ce week-end. La course folle du forcené avait fait un mort, une cycliste de 46 ans.

L'enquête a permis d'établir que le forcené a essayé sans succès de s'emparer de trois voitures après son évasion des Cliniques psychiatriques universitaires, a indiqué lundi le Ministère public de Bâle-Ville. La quatrième tentative a été la bonne.

L'homme a forcé le conducteur d'une voiture arrêtée dans une colonne à sortir de son véhicule. Le patient s'est alors enfui avec la voiture en direction du centre de la ville.

Cycliste tuée

Sur son chemin, il a heurté mortellement une cycliste et blessé sept autres personnes. Le conducteur fou a ensuite abandonné la voiture dans le Petit-Bâle. Trois passants l'ont intercepté avant que la police l'arrête.

Le Ministère public a ouvert une procédure pénale, notamment pour meurtre et lésions corporelles. Le conducteur fou est traité pour une schizophrénie paranoïaque depuis 2007 et il est placé en milieu fermé depuis 2008.

Dimanche, plusieurs centaines de personnes ont assisté à un service religieux en hommage à la femme tuée par le forcené. Le président du gouvernement Guy Morin a exprimé ses plus profonds regrets aux victimes, parents, passants et secouristes.

ATS